RETOUR TRANSMETTRE IMPRIMER SAUVEGARDER

Université du Québec à Trois-Rivières
Unique au Québec: l'UQTR lance un programme de DESS en science forensique



Le mercredi 12 juillet 2017

À compter de l'automne 2017, l'Université du Québec à Trois-Rivières (UQTR) offrira un programme de diplôme d'études supérieures spécialisées (DESS) en science forensique, une nouvelle formation universitaire de deuxième cycle unique au Québec.

Ce programme vise à former des gestionnaires de la trace - qu'elle soit chimique, physique, biologique ou numérique - sachant exploiter et interpréter l'information que contient cette trace, en soutien aux enquêtes policières, aux processus judiciaires et aux activités de sécurité.

Les étudiants du DESS en science forensique apprendront l'utilisation des outils de pointe nécessaires à l'analyse et à l'interprétation de la trace. Ils développeront de nouvelles compétences en criminalistique et pourront parfaire leurs connaissances dans des domaines connexes tels que la criminologie. Ils auront aussi l'occasion d'appliquer la théorie apprise à des exemples réels.

Pour qui?

Cette nouvelle formation s'adresse aux bacheliers en chimie - profil criminalistique ou d'un autre domaine d'études pertinent, ainsi qu'aux personnes possédant une formation et une expérience de travail jugées adéquates, dans des secteurs comme la criminalistique, l'enquête policière, l'identité judiciaire, la sécurité publique, la médecine légale, etc.

L'admission au programme, ouverte uniquement au trimestre d'automne, est contingentée à 12 étudiants par an. Le DESS en science forensique se déroule sur une année, à temps complet. Des accommodements pour des études à temps partiel pourront aussi être possibles (demandes évaluées individuellement).

Contenu

Le DESS en science forensique comporte six cours: criminologie, interprétation des traces, renseignement forensique et analyse criminelle, traitement avancé de données forensiques, analyse de traces et sujet de pointe en science forensique. Un essai doit aussi être rédigé par l'étudiant sur un sujet appliqué en science forensique.

Pendant leur formation, les étudiants du DESS en science forensique bénéficieront d'installations des plus modernes: laboratoires de scène de crime, de photographie forensique, d'optique et luminescence, de chimie forensique et d'analyse forensique.

La criminalistique à l'UQTR

Le DESS en science forensique est le deuxième programme du domaine de la criminalistique à être offert par l'UQTR en exclusivité québécoise. En 2012, l'université trifluvienne avait d'abord lancé un profil de formation en criminalistique à l'intérieur de son baccalauréat en chimie. Ce programme n'a cessé de connaître du succès, suscitant chaque année de nombreuses demandes d'admission.

Depuis ce premier lancement, l'équipe professorale et les activités de recherche reliées à la criminalistique ont connu une importante croissance à l'UQTR avec la création, notamment, du Laboratoire de recherche en criminalistique. De nombreux partenaires, tels que l'École nationale de police du Québec et le Laboratoire de sciences judiciaires et de médecine légale, ainsi que plusieurs autres organismes (corps de police, agences provinciales et fédérales, etc.) sont impliqués dans la recherche ou l'enseignement en criminalistique à l'UQTR. Des collaborations à l'externe se sont également développées jusque sur la scène internationale.

La science forensique (ou science de la trace) s'intéresse spécifiquement à l'exploitation et à l'étude des traces, vestiges d'activités criminelles, délictueuses ou accidentelles. Ces traces sont analysées dans le cadre d'expertises scientifiques en matière criminelle, pénale, civile, réglementaire ou encore administrative.

Apprenez-en davantage au sujet de la criminalistique à l'UQTR en consultant la publication Connexion du printemps/été 2017.

 
             

Adresse http://www.ameqenligne.com/detail_news.php?ID=647719
RETOUR TRANSMETTRE IMPRIMER SAUVEGARDER
Suivez-nous sur les médias sociaux
Nouvelles les plus consultées