RETOUR TRANSMETTRE IMPRIMER SAUVEGARDER

Université Concordia
Un investissement de 52,75 millions de dollars pour accélérer la recherche nouvelle génération



Le mercredi 12 juillet 2017

Le gouvernement du Canada et le gouvernement du Québec unissent leurs forces avec celles de l'Université Concordia afin d'investir 52,75 millions de dollars dans un espace de recherche et d'innovation à l'Université.

« Il s'agit d'un important jalon dans le développement de l'approche nouvelle génération que s'est donnée Concordia à l'égard de l'éducation », déclare le recteur Alan Shepard. « Le savoir est la denrée suprême du 21e siècle, ajoute-t-il. Ce nouveau financement transformera notre établissement. Il nous aidera à combler les besoins émergents et à resserrer nos liens avec l'industrie. »

Bon nombre des activités de recherche qui se dérouleront dans le nouvel espace des sciences appliquées de Concordia seront transdisciplinaires et axées sur l'incubation d'approches inédites en matière de produits et de procédés durables.

« Nos chercheurs et chercheuses mènent des travaux remarquables et jouissent d'une renommée internationale », affirme Graham Carr, vice-recteur exécutif aux affaires académiques. « Grâce à ce nouveau financement, ils auront accès au meilleur cadre qui soit pour accomplir ces recherches, nouer des partenariats et former les étudiants aux emplois de demain », poursuit-il.

Cet espace de recherche et d'innovation abritera des activités à potentiel commercial pour les partenaires industriels ainsi que les entrepreneurs actuels et futurs de Concordia. Il comportera l'infrastructure nécessaire à la réalisation à grande échelle de projets conçus sur la table de laboratoire.

Chimistes, ingénieurs, spécialistes de la santé et biologistes travailleront dans un environnement propice à la pensée transdisciplinaire où leurs efforts mèneront à des prototypes, à des matériaux et à des processus novateurs et efficaces qui trouveront des applications en biomédecine, en fabrication durable et dans bien d'autres domaines.

L'équipe de chercheurs de cette installation comprendra des professeurs et des étudiants du nouveau Département de génie chimique et des matériaux de Concordia. L'installation abritera en outre le Centre de recherche en nanoscience et le Centre de microscopie et d'imagerie cellulaire.

Dans un espace intégré dévolu au Centre d'innovation et d'entrepreneuriat District 3 de Concordia, on trouvera un laboratoire sec et un aqualabo où les entrepreneurs pourront collaborer au développement de produits fondés sur des découvertes et des idées scientifiques.

« Ce projet reflète la volonté de Concordia de fournir à ses chercheurs de haut calibre des milieux d'expérimentation novateurs et conviviaux ainsi que l'infrastructure dont ils ont besoin pour donner un élan à leurs projets », affirme Justin Powlowski, vice-recteur intérimaire à la recherche et aux études supérieures. « Grâce à ce projet, nos chercheurs et leurs partenaires pourront exploiter beaucoup plus facilement les connaissances acquises en laboratoire afin de concevoir des applications novatrices et durables et de les commercialiser », conclut-il.

Ce projet est rendu possible grâce au Fonds d'investissement stratégique pour les établissements postsecondaires (FIS) du gouvernement du Canada de même qu'au Plan québécois des infrastructures 2016-2026 (PQI) du gouvernement du Québec.

Liens connexes : 

 
             

Adresse http://www.ameqenligne.com/detail_news.php?ID=647759
RETOUR TRANSMETTRE IMPRIMER SAUVEGARDER
Suivez-nous sur les médias sociaux
Nouvelles les plus consultées